DIY facile : Fabriquer un attrape-rêves

16 Sep 2020 | Sommeil | 0 commentaires

Un attrape-rêve maison, entièrement conçu de vos petits doigts, c’est le charme sans pareil d’un objet unique. Compliqué ? Pas du tout, avec ce pas à pas facile pour fabriquer un capteur de rêves. Ce mystérieux talisman inspiré de la culture amérindienne, aurait en outre le pouvoir de protéger le sommeil, en chassant les mauvais rêves. Tout chargé de symboles, de légendes et de mystère, ce futur compagnon de vos nuits vous donnera envie d’en bricoler plusieurs. Joli cadeau de baptême ou présent poétique d’anniversaire, accessoire de charme pour un mariage champêtre, il instille une ambiance bohème, baroque et un esprit zen à tout intérieur.

L’origine des attrape-rêve

Un attrape-rêve, en anglais dreamcatcher, est un artefact à suspendre. Cerceau agrémenté d’un filet, de plumes et autres accessoires, c’est un objet artisanal à la symbolique puissante. Les légendes de son origine sont variables selon les peuples autochtones d’Amérique du Nord, mais toutes racontent un enseignement divin transmis aux Humains au cours d’un rêve.

La légende d’Asibikaashi 

Dans la tribu canadienne des Objibway, on raconte qu’ Asibikaashi, une divinité araignée se chargeait de protéger les enfants durant leur sommeil. Seulement, le clan croissait au fil du temps et s’étendait toujours plus loin dans les plaines. Asibikaashi, dépassée par sa mission, finit par demander l’aide des femmes de la tribu. Celles-ci se mirent à fabriquer un attrape-rêve, en tissant une toile en fil dans un cercle sacré en bois. Elles l’appelèrent dans leur langue asubakatchin et aussi bawajige nagwaagan.

La légende huronne du chasseur

Un homme parti chasser pour sa famille allait rentrer bredouille, quand il découvrit une grotte. Espérant y trouver une proie, il s’y aventura. Malheureusement, il dérangea un esprit maléfique. Il put s’enfuir, mais son sommeil fut dès lors hanté de rêves angoissants. Une nuit qu’il errait, désemparé, il s’endormit sous un arbre, d’un sommeil… Sans cauchemar. Au réveil, il aperçut au-dessus de lui une toile d’araignée, éclairée de soleil. Chaque nuit dès lors, il fit des rêves apaisés, sous cette toile.

La signification du capteur de rêves

Pour les Indiens, le rêve est le véhicule des besoins de l’âme et du corps et il convient de le respecter et l’écouter. La capture de rêves peut se voir comme un rappel de notre existence onirique, une porte symbolique entre les mondes conscient et inconscient, entre l’intérieur et l’extérieur. Ce peut être également un soutien pour mener des rêves lucides ou une aide inspirante pour concrétiser ses aspirations.

Les Amérindiens utilisent traditionnellement une branche de saule pour le cerceau. Le cercle représente symboliquement le cycle de la vie. Le filet, réseau de fibres de plantes tissé en forme de toile d’araignée, a pour fonction de filtrer les rêves. Au milieu, est laissé un trou où se tient une perle symbolisant l’araignée. Celle-ci rejette les mauvaises énergies, préservant les plus belles visions oniriques. Des rubans parsemés de plumes, perles, coquillages et ossements flottent sur le bord de l’anneau. Ils se chargent de mener les beaux songes vers l’esprit du dormeur.

L’installation d’un attrape-rêve indien

En Occident, on utilise le capteur de rêves en décoration ou plus petit, en bijou, voire en porte-clé. Mais pour teinter votre vie de spiritualité, suivez les préceptes indiens : accrochez votre artefact entre une ouverture laissant passer l’air et le côté Est, où le soleil se lève. Au lever du jour, les rayons de lumière brûleront les songes indésirables.

Dans une chambre, disposez le talisman au-dessus d’un lit. Dans les autres pièces de la maison, fixez-le au-dessus de la porte d’entrée ou près d’une fenêtre sur une tringle à rideau. Sur le mur, pour un effet plus esthétique, placez-le à hauteur d’yeux. Au-dessus du lit ou d’un meuble, positionnez-le à une trentaine de centimètres pour un meilleur effet visuel. Vous pouvez aussi l’attacher au plafond, sur un luminaire ou au rétroviseur de la voiture, pour le laisser se balancer doucement.

La fabrication d’un attrape-rêve maison

Le matériel pour un dreamcatcher fait-main

Ce protecteur de vos nuits doit se décomposer naturellement au cours de son existence. Utilisez pour bricoler votre capteur de rêves, des fournitures naturelles, prenez ce que la nature vous offre, c’est l’idée. Il vous faut :

  • un cerceau : branche souple, cercle de bambou, de plastique (découpe dans un pot de fromage blanc), fil de fer ;
  • une pelote : de laine, raphia, sisal, fil de fer ou à broder, ficelle, coton ciré, cuir ;
  • un napperon de dentelle peut faire office de filet ;
  • pour le tissage du filet : rubans, lanières de tissu ou de cuir (vous pouvez mélanger les textures.) ;
  • des perles (bois, verre, métal) et des accessoires divers (bois flottés, coquillages, feuilles comme celle de bambou, charmes, récup de vieux bijoux, pompons) ;

des plumes : artificielles, en papier, récoltées lors de vos promenades. Évitez d’acheter des plumes, notamment le duvet de canard, qui risque d’entacher votre attrape-rêves de souffrance cauchemardesque. Si, si ;

DIY pour un capteur de rêves

  1.     L’habillage du cercle : si vous préférez cacher la base, enrouler sur le cercle du fil de laine ou de coton jusqu’à faire un tour complet, voire plusieurs tours.
  2.     Le tissage du filet : nouez l’amorce de votre pelote sur le cercle. Passez le fil, quelques centimètres plus loin, sous le cercle puis à l’intérieur de la boucle et serrez.
  3.     Continuer à faire des boucles sur toute la circonférence en gardant le même espace pour chaque boucle. Plus il y a de boucles, plus le tissage est serré. Vous obtenez au final un polygone à 8 côtés ou plus.
  4.     Poursuivez la même technique de nouage en partant d’une boucle du polygone, ajoutez de temps en temps une perle, si vous en avez envie.
  5.     Terminez au centre en faisant un tour de finition sans boucle, en serrant un peu pour consolider l’ensemble. Glissez une perle, une pierre, un coquillage ou autre au centre de la toile.
  6.     Le nouage des rubans : ils se placent dans la moitié inférieure du cercle. Cousez-les ou pliez une lanière en deux, et passez-la en boucle au bord du cercle (deux rubans, donc) . Faites ainsi pour les autres rubans, en laissant plus de longueur au milieu.
  7.     Attachez les accessoires le long et au bout des rubans.
  8.     Fixez l’attache en nouant un fil, que vous complétez d’une ou deux perles pour cacher le nœud.

Vous pouvez créer un attrape-rêve personnalisé à placer à la tête d’un berceau, en tortillant un fil de fer en forme de prénom ou de mot doux, que vous accrochez sur le filet.

Idée bricolage pour enfants : utilisez une assiette en carton évidée pour faire le cercle.

Maintenant, permettez que l’on vous souhaite une bonne nuit et de beaux rêves…

Faites vous-même, très simplement, votre capteur de rêve. Cette jolie suspension au-dessus de votre lit protègera votre sommeil. Et fera votre fierté.

Top 3 des réveil-matins

PromoMeilleure Vente #1 Eveil Lumière avec LED Radio Réveil Lumineux... 31,99 EUR
PromoMeilleure Vente #2 Radio Réveil Matin avec Effets Lumineux 2020... 31,99 EUR

Top 3 des réveils lumimeux

PromoMeilleure Vente #1 Eveil Lumière avec LED Radio Réveil Lumineux... 31,99 EUR
PromoMeilleure Vente #2 Radio Réveil Matin avec Effets Lumineux 2020... 31,99 EUR
PromoMeilleure Vente #3 Réveil Lumineux avec Haut-parleur Bluetooth,... 31,44 EUR

Vous aimerez aussi :

Pourquoi et comment se créer une routine du soir ?

Pourquoi et comment se créer une routine du soir ?

Vous avez du mal à gérer votre quotidien ? Besoin de déstresser, l'impression de ne plus être en phase avec vos besoins ? Vous avez peut-être des problèmes de sommeil, le sentiment de ne plus trop contrôler votre vie... Instaurer une routine du soir et basculer...

Les habitudes de sommeil dans le monde

Les habitudes de sommeil dans le monde

Notre quotidien est rythmé par des journées d’activités et des nuits entre les draps et cela nous semble aller de soi. Mais avons-nous toujours dormi de la même manière ? Et ailleurs, dans le monde, on dort comment ? Si toute la planète dormait comme les Anglais, par...

Bien dormir : ce qu’il faut absolument savoir

Bien dormir : ce qu’il faut absolument savoir

La mine chiffonnée par le manque de sommeil, l’œil hagard encore ce matin, vous pestez contre cette chemise que vous n’arrivez pas à passer (elle a sûrement plusieurs manches.) Après avoir glissé votre chaussette dans votre sac à main et enfilé votre veste (elle a...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Partagez !

Quand on aime, on partage !